Réussir lait 13 mars 2018 à 11h00 | Par Véronique Bargain

Coût de la traite : de 2 à 32 euros/1000 litres vendus

L’étude Coufomat sur les coûts de fonctionnement des matériels de traite confirme les premiers résultats. Le coût moyen est de 15 €/1000 l vendus en robot et 6 €/1000 l vendus en salle de traite et en roto.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La ferme expérimentale de Derval continue à collecter des données et mène un travail pour rendre l’outil de diagnostic plus facilement utilisable.
La ferme expérimentale de Derval continue à collecter des données et mène un travail pour rendre l’outil de diagnostic plus facilement utilisable. - © Emeline Bignon

En 2016 puis 2017, la ferme expérimentale de Derval en collaboration avec l’Institut de l’élevage, Elevage Conseil Loire Anjou et le Clasel (contrôle laitier de Mayenne), ont étudié les coûts de fonctionnement et maintenance (1), hors eau et électricité, d’installations de traite des Pays de la Loire. Les résultats sur 164 exploitations (78 en robot, 67 en EPI-TPA, 19 en roto) de Loire-Atlantique, Mayenne, Sarthe et Maine-et-Loire confirment les premiers résultats obtenus en 2016 sur 53 installations.

Le coût en robot est 2,3 fois plus élevé qu’en salle de traite et roto

Le coût moyen est de 15,3 €/1000 l vendus en robot. La variabilité est moins importante pour les salles de traite en épi ou TPA (2 à 13 €/1000 l) avec une moyenne et en roto (3 à 8 €/1000 l) avec une moyenne à 6,3 €/1000 l vendus en roto. « Les diagnostics sur 164 exploitations confirment que le coût de fonctionnement en robot est 2,3 fois plus élevé qu’en salle de traite et roto, commente Thomas Huneau, de la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique. Le facteur travail n’est toutefois pas pris en compte. L’étude montre aussi que les dépenses en hygiène sont non négligeables, de l’ordre de 2 €/1000 l vendus, mais assez proches pour des techniques différentes. » De nombreux départements se montrant intéressés par le diagnostic mis au point à Derval, la ferme expérimentale travaille maintenant pour rendre l’outil plus facilement utilisable et continuer à collecter des données. « Les coûts de fonctionnement d’une installation de traite sont des repères indispensables au moment d’investir ».

(1) Main-d’œuvre, déplacement et pièces en cas de panne, maintenance, contrôle Opti’Traite, consommables, produits de lavage et d’hygiène, assurance et ligne téléphonique pour les robots.

- © Infographie Réussir

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui