L'Oise Agricole 15 décembre 2017 à 10h00 | Par Vincent Fermon

Clap de fin pour l’APB et le Gabnor

Une association générale extraordinaire devait valider hier la fusion du groupement des agriculteurs bio du Nord-Pas de Calais (Gabnor) avec son homologue de Picardie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Si on ne s’intéresse pas à la structuration des filières, on risque de tomber dans les mêmes travers que l’on connaît avec le conventionnel», assure le président du Gabnor.
«Si on ne s’intéresse pas à la structuration des filières, on risque de tomber dans les mêmes travers que l’on connaît avec le conventionnel», assure le président du Gabnor. - © Agence de presse

«La fusion avec l’Agriculture biologique de Picardie (ABP), cela fait un moment qu’on parle et qu’on y travaille», admettait début de semaine le président du Gabnor, Sébastien Lemoine. Agriculteur à Gouzeaucourt (59), dans le Cambrésis, il avait succédé en 2016 à Stéphane Leleu. Et d’ajouter : «ABP et Gabnor travaillent ensemble depuis longtemps. Ce regroupement doit permettre d’avoir plus de poids dans les discussions autour du bio, et va dans le sens de l’histoire avec la fusion des   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Question du mois

Prenez-vous des mesures de biosécurité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui