La Vie Charentaise 14 septembre 2018 à 08h00 | Par A.V.

C’est parti pour le centre de traitement à l’eau chaude

Le centre de traitement à l’eau chaude a été inauguré, jeudi 6 septembre, à Cherves-Richemont. Le dispositif qui a coûté 345 000 euros va permettre de traiter en amont les cas de flavescence dorée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour François Bodin, le centre de traitement à l’eau chaude est une assurance professionnelle pour les pépiniéristes viticoles.
Pour François Bodin, le centre de traitement à l’eau chaude est une assurance professionnelle pour les pépiniéristes viticoles. - © A.V.

Cherves-Richemont accueille le premier centre régional de traitement à l’eau chaude. Un outil indispensable à la lutte contre la flavescence dorée. François Bodin, président du Syndicat des pépiniéristes viticoles précise : « A l’origine, ce projet est une équation à trois conditions : répondre aux besoins en production de vignes en Charentes ; se prémunir face à la flavescence dorée ; répondre aux attentes sociétales et environnementales ».

Le centre de traitement à l’eau chaude va   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Question du mois

Avez-vous trouvé des solutions pour pallier le manque de paille ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui