Réussir lait 24 octobre 2007 à 14h50 | Par Annick Conté

Bretagne-Pays de la Loire - Un plan biogaz sur trois ans

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La méthanisation connaît un intérêt croissant en France depuis juillet 2006, après le doublement des tarifs de rachat d´électricité. « Nous sommes à l´aube d´un développement de la méthanisation en France à l´image de ce qui s´est fait dans d´autres pays », a affirmé le représentant de l´Ademe devant une salle plus que comble au Space. La Bretagne et les Pays de la Loire ont décidé d´accompagner le développement de cette filière en lançant un plan biogaz agricole sur 2007-2008-2009(1). Cette volonté politique se traduit dans l´immédiat par le financement d´un poste d´animation. Un accompagnement financier des projets est prévu au cas par cas, mais aucune enveloppe n´a été prédéfinie.
L´enjeu dépasse le cadre agricole. La méthanisation permet en effet de gérer localement les déchets organiques produits par les différents acteurs d´un territoire. Elle concerne les agriculteurs (lisiers et peut-être fumiers), les entreprises agro-alimentaires (déchets de légumes, petit lait, graisses, eaux usées.) et les collectivités (tontes, boues de station d´épuration.).

Déchets verts et des IAA
En France, les tarifs de rachat d´électricité ne sont pas favorables au développement des cultures énergétiques comme c´est le cas en Allemagne. « Sous condition de bonne valorisation de la chaleur, les tarifs français permettent une rentabilité supérieure aux installations allemandes », a affirmé Marc Gillman du ministère de l´Agriculture, simulations économiques à l´appui. « Les cultures énergétiques doivent rester un appoint . »
(1) soutenu par l´Ademe, les régions et animé par l´association Aile www.aile.asso.fr
Tél. 02 99 54 63 23.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui