Réussir lait 14 octobre 2013 à 08h00 | Par Costie Pruilh

Arla Foods veut encore croître en volume et en valeur

Forte de ses récentes acquisitions en Europe, Arla Foods poursuit sa conquête des marchés russes, asiatiques, moyen-orientaux et africains.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Peder Tuborgh, directeur d’Arla Foods. « Nous devons poursuivre notre croissance pour garder 
du poids par rapport à la distribution qui continue de grossir. »
Peder Tuborgh, directeur d’Arla Foods. « Nous devons poursuivre notre croissance pour garder du poids par rapport à la distribution qui continue de grossir. » - © C. Pruilh

Peder Tuborgh, directeur d’Arla Foods, est intervenu au cours du congrès de l’association EDF(1), pour présenter les axes stratégiques du groupe coopératif. « Notre objectif est de garantir une haute valeur du lait à nos adhérents. Nous créons des opportunités de commercialisation pour leur permettre de grandir et de produire davantage. Nous tablons sur une hausse d’environ 10 % de la production dans les cinq années à venir, sur l’ensemble des pays collectés. »


Un prix du lait attendu à près de 0,40 €/kg sur 2013


« Notre challenge est d’opérer une croissance durable. Pour ce faire, il faut créer un écosystème : porter attention aux éleveurs, et remplir ses responsabilités envers l’environnement et la société. En bref : faire progresser le standard. »
« Pour développer nos débouchés, nous cherchons à améliorer la conservation de nos produits pour les vendre plus loin. Les pays émergents ne parviendront pas à couvrir leurs besoins. L’Europe peut produire plus pour ces pays. Il y a des opportunités à l’international, en volume et en valeur. » Arla Foods compte environ 12 250 coopérateurs, en Suède, Danemark, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique et Luxembourg. En 2012, le groupe dégageait un résultat de plus de 254 millions d’euros (3 % du CA). Il a significativement augmenté son chiffre d’affaires (+15 %), via des fusions et acquisitions (au Royaume-Uni et en Allemagne notamment), et une hausse des volumes exportés vers la Russie (+28 %), le Moyen-Orient et l’Afrique (+22 %). Pour 2013, le groupe poursuit sur cette lancée, et annonce une hausse des ventes de plus de 20 % sur le premier semestre 2013, dont un doublement de ses ventes en Chine de produits de nutrition infantile à haute valeur ajoutée.
Le prix du lait moyen au 1er semestre 2013 est de 0,384 €/kg, et Arla Foods estime qu’il devrait frôler 0,40 €/kg en moyenne annuelle.


(1) European dairy farmers.


Les prix ont été convertis en euros, sur la base de 1 € = 7,459 DKK

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Cherchez-vous à maintenir la production malgré le manque de fourrage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui