Réussir lait 18 janvier 2007 à 09h49 | Par Bernard Griffoul

AOC fromagères - Les cahiers des charges du cantal et du saint-nectaire adoptés

La question de la revalorisation du prix du lait destiné aux AOC va se reposer très rapidement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Comité national des produits laitiers (CNPL) a offert un beau cadeau de Noël aux AOC cantal et saint-nectaire en validant définitivement leur projet de cahier des charges respectif. Après douze années d´une laborieuse révision, le nouveau décret devrait à terme redorer le blason du cantal quelque peu terni. Si les conditions de production font la part belle à l´herbe, les règles de fabrication et d´affinage, qui ont été clairement définies, devraient permettre aux consommateurs de mieux identifier l´offre. Quant au saint-nectaire dont le projet de décret avait été adopté au printemps dernier dans ses grandes lignes, il vient de repasser entre les mains du CNPL qui a validé des modifications qui faisaient débat dans la filière : l´obligation de produire avec des vaches nées et élevées sur la zone est ainsi repoussée de quelques années, ce qui devrait soulager nombre de producteurs. Sans attendre la parution du décret au journal officiel, les deux filières ont engagés des audits chez les producteurs pour évaluer les adaptations nécessaires. Va se poser très rapidement la question de la revalorisation du prix du lait destiné aux AOC. Le débat n´est pas très bien engagé : la section AOC de l´interprofession laitière régionale était ces derniers mois en situation de blocage.
Les nouvelles règles de fabrication et d´affinage du cantal devraient permettre aux consommateurs de mieux identifier l´offre. ©B. Griffoul

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui