Réussir lait 18 mars 2005 à 17h42 | Par Costie Pruilh

Analyses du Céréopa - Intensifier pour gagner plus

Les analyses du Céréopa et de Centralys vont à contre-courant de celles des organismes agrico-les. Pour eux, l´intensification animale est inté-ressante économiquement dans bien des cas.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Avec la nouvelle Pac, quel est l´assolement qui me permet d´optimiser mon revenu ? L´étude prospective, menée par le Céréopa(1) et la firme service d´aliments Centralys, tente de répondre à cette question. Un logiciel, développé par Céréopa, donne des assolements optimisés, suivant le rendement de l´herbe et des cultures, le contexte de prix de vente et de coût des ingrédients de la ration.
Les premières simulations ont été faites sur des exploitations du Grand-Ouest et du Centre. Le logiciel préconise rarement le développement du pâturage, montre l´influence positive de la hausse du niveau de production sur le revenu global, ainsi que l´intérêt de maîtriser le taux de renouvellement.
Faire du blé immature ne serait intéressant qu´en cas de faible rendement en maïs fourrage et de coût du blé élevé. ©E. Bignon

Dans certains cas, par exemple une exploitation sur terrain séchant, l´optimisation économique conduit à l´arrêt du maïs fourrage et à l´utilisation de la luzerne.
« Chercher à maximiser le fourrage et à réduire les concentrés n´est pas forcément un bon calcul. Le logiciel d´optimisation montre au contraire que dans beaucoup de cas, c´est le choix inverse qui est plus intéressant. En augmentant le niveau de production, on a besoin de moins de vaches et on réduit du coup le besoin total en énergie. On a besoin de moins de fourrages, moins de stockage, moins de génisses, et les surfaces libérées peuvent recevoir des cultures de vente. L´affaire reste intéressante même dans des régions à potentiel moyen, et avec de faibles prix », analyse Dominique Tristant, de Céréopa. Reste maintenant au Céréopa à tester les exploitations du sud et de montagne.
(1) Céréopa est une association issue de l´InaPG, qui fait de la recherche et de la prospective.
L´analyse prend le chiffre d´affaires global (avec les aides recouplées) - charges opérationnelles - main d´oeuvre - frais de mécanisation et de stockage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à utiliser des taureaux en monte naturelle ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui