Réussir lait 13 février 2006 à 14h14 | Par Réussir Lait Elevage (A. Conté)

Alimentation - Bovins : les nouvelles normes Inra réévaluent très légèrement les recommandations en calcium

L´Inra vient, pour le calcium, de réévaluer les besoins en entretien, et d´introduire des coefficients d´absorption réelle pour les principaux aliments.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après les normes Inra sur le phosphore fin 2002, c´est au tour des normes calcium et magnésium d´être révisées à partir de l´exploitation informatique de l´ensemble des données expérimentales disponibles. Pour le phosphore, cette révision avait abouti à une baisse d´environ 15 % des recommandations des apports. Pour le calcium et le magnésium, les effets pratiques sont nettement moins marqués. « La révision des normes devrait conduire à une très légère réévaluation de la complémentation en calcium », affirme François Meschy, de l´Inra, suite à une présentation des nouvelles normes lors des journées 3R à Paris le 8 décembre dernier.
L´enjeu économique n´est pas le même que pour le phosphore, avec un kilo de calcium à 5 centimes, contre 40-45 centimes pour le phosphore. Ni l´enjeu environnemental : l´objectif, en ajustant au plus juste les apports de phosphore aux besoins des ruminants, était aussi de réduire les rejets de phosphore dans les effluents d´élevage. Mais « il était logique, de raisonner pour le calcium et le magnésium, de la même façon que pour l´énergie, les protéines ou le phosphore, en système net absorbable », explique le chercheur.

Pour le calcium, les nouvelles normes introduisent deux changements. Le premier est une réévaluation des besoins d´entretien des vaches en production qui se voient majorés de 10 à 15 %. Ces besoins dépendent du nombre de kilos de matière sèche ingérée, et du poids vif de l´animal(1). Par exemple, les besoins d´entretien d´une vache de 650 kg ingérant 23 kg de matière sèche sont désormais évalués à 20,5 gCa/jour. A noter que les besoins de production restent inchangées (1,25 g/l pour les vaches).

Des calculs à faire ration par ration
Le deuxième changement est l´introduction de valeurs différentes du coefficient d´absorption du calcium suivant les aliments, comme cela a été fait pour le phosphore. Autrement dit, dans ces nouvelles normes d´apports, on ne considère plus que 1 g de calcium de luzerne équivaut à 1 g de calcium de maïs. Cette absorption réelle, exprimée au travers d´un coefficient (le CAR) varie de 20 % pour les pulpes de betteraves à 55 % pour les aliments concentrés. Il existe aussi des différences substantielles entre graminées et légumineuses (voir tableau). Ces nouvelles recommandations ne vont pas bouleverser les pratiques actuelles. « Elles peuvent amener à modifier le rapport d´aliment minéral utilisé dans certaines rations (un « 10-10 » remplaçant par exemple un « 21-10 »). Mais les calculs doivent être faits ration par ration ».
Pour le magnésium, les données expérimentales disponibles ne sont pas suffisantes pour réévaluer les besoins d´entretien. Il n´est par ailleurs pas possible de donner des valeurs d´absorption de magnésium aux différents aliments pour deux raisons. D´une part, l´absorption est très différente chez les bovins et chez les ovins. D´autre part, l´absorption varie suivant la teneur totale de la ration en potassium. L´Inra propose donc un coefficient de correction global en fonction de la concentration moyenne de la ration en potassium.
Ces nouvelles recommandations et équations seront bien sûr intégrées dans le nouveau « livre rouge » Inra qui devrait être publié à l´automne 2006. Elles seront dans la foulée intégrées dans les logiciels de rationnement Inration et Prev´alim. Pour la cohérence du système, un travail analogue va être réalisé pour le potassium et le sodium.


(1) Besoins d´entretien (g/j) = 0,008 poids vif (kg) + 0,663 matière sèche ingérée (kg).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à utiliser des taureaux en monte naturelle ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui