Réussir lait 08 juillet 2015 à 08h00 | Par Virginie Quartier

6,4 milliards d’euros investis depuis 2012 par les entreprises européennes

Les leaders mondiaux renforcent leur présence dans les principaux pays importateurs, et y investissent fortement, seuls ou en partenariat avec des acteurs locaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le chiffre d’affaires cumulé des dix principaux groupes laitiers mondiaux a augmenté de 145% entre 1996 et 2013.
Le chiffre d’affaires cumulé des dix principaux groupes laitiers mondiaux a augmenté de 145% entre 1996 et 2013. - © Thomas Haley/Danone

La partie émergée des investissements européen est colossale. 143 entreprises ont investi dans 250 projets pour 6,4 milliards d’euros entre 2012 et 2014. 50% de ces investissements ont été consacrés à des outils pour la fabrication d’ingrédients secs, 18% pour les fromages, 9% pour le lait et les boissons lactées, 6% pour les yaourts et desserts lactés, et 2% pour le beurre. Pour les acteurs français, ces investissements ont représenté 1 milliard d’euros entre 2012 et 2014, dans 44 départements.

Parmi les opérateurs européens, sept ont un CA supérieur à 4 milliards d’euros : DMK, Danone, Savencia, Lactalis, Sodiaal, Arla, FrieslandCampina. Les grands leader du vieux continent se sont plutôt fortement développés depuis la fin des années 2000, avec des outils qui se massifient et des sites dotés de capacité de traitement de plus d’un milliard de litres par an. Les investisseurs asiatiques sont aussi présents en Europe : Synutra avec Sodiaal, Biostime avec Isigny Sainte Mère, le chinois Beingmate avec l’irlandais Kerry, le japonais Morinaga avec l’allemand Milei...

- © Source Cniel

Cinq groupes français parmi les vingt-sept leaders mondiaux

Le chiffre d’affaires cumulé des dix principaux groupes laitiers mondiaux a augmenté de 145% entre 1996 et 2013, à 103 milliards d’euros. « Cette croissance est avant tout une expansion en termes de volume, car l’augmentation du prix des produits laitiers a été modérée depuis 1996, explique Benoit Rouyer, économiste au Cniel, lors de la journée de marchés mondiaux du lait organisée par l'Institut de l'élevage début juin. Vingt-sept groupes ont un chiffre d’affaires supérieur à 3 milliards de dollars, dont la moitié sont européens et cinq français (Lactalis, Danone, Sodiaal, Bongrain, Bel). « Malgré une forte restructuration depuis vingt ans, la marché mondial des produits laitiers reste fragmenté. Ainsi, Lactalis, le leader mondial, n’a que 4% des parts de marché. Le degré de concentration est moindre que dans d’autres secteurs. La plupart des entreprises ont une activité de transformation peu internationalisée », expose Benoit Rouyer.

Des investissements massifs sont effectués dans les pays émergents par les leaders occidentaux : Lactalis et Danone en Inde; Arla, Danone, FrieslandCampina et Fonterra en Chine ; Mead Johnson à Singapour... Mais ces investissements ne concernent pas que les zones les plus compétitives : « On note là une volonté de proximité avec les marchés ».

- © Source Cniel

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à utiliser des taureaux en monte naturelle ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui