Le Réveil Lozère 21 mars 2018 à 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

2018, année de changements

La coopérative tenait son assemblée générale vendredi 16 mars à Aumont-Aubrac. Malgré une baisse du nombre de vaches inséminées, la structure a toujours des adhérents fidèles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au centre Mathieu Saint-Blancat, directeur de Lozère insémination et Gilles Chanial, président de la coopérative.
Au centre Mathieu Saint-Blancat, directeur de Lozère insémination et Gilles Chanial, président de la coopérative. - © Aurélie Pasquelin

Intervenant sur tous le département et ses alentours, Lozère insémination organisait, vendredi 16 mars, ses assemblées générales ordinaires et extraordinaires à Aumont-Aubrac. « Nous tenons cette année une assemblée générale extraordinaire pour nous mettre en conformité avec l’arrêté ministériel du 28 avril dernier », explique Mathieu Saint-Blancat, directeur de la structure. Des changements juridiques donc qui n’ont que peu d’impact sur la coopérative en elle-même. À noter tout de même, une   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

Question du mois

Prenez-vous des mesures de biosécurité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui