Aller au contenu principal
Fruits transformés

St Mamet mise sur l'origine France et le bio

La marque a retrouvé des couleurs. Elle se lance dans l'abricot en production, et mise sur l'origine France et le bio, notamment pour la RHF.

Moins d'un an après sa reprise par le fonds d'investissement Florac (cf. fld hebdo du 4 novembre 2015), la marque St Mamet retrouve des couleurs. La société qui avait un Ebitda* de -  3 M€ en octobre-novembre 2015, en projette un de 1 M€ à fin juin. « 1 M€, c'est bien mais tant qu'on n'est pas à 4 M€ d'Ebitda, on ne sera pas serein », assure Matthieu Lambeaux, le président, qui prévoit atteindre cette somme d'ici dix-huit mois. La recette ? « C'était une entreprise qui n'avait aucune stratégie et qui gaspillait tout : les fruits, l'énergie, l'humain, affirme Matthieu Lambeaux. Nous avons remis de l'ordre dans les achats et dans l'organisation. » Les trois divisions (GMS, RHF et MDD) ont par exemple été restructurées avec un directeur propre à chaque entité.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su