Aller au contenu principal

Dossier Dephy arbo : Répondre aux bioagresseurs émergents

Lucie de Guitaut, nucicultrice bio en Dordogne, cherche des solutions innovantes. L’échange sur les nouvelles pratiques mises en œuvre sur chaque exploitation du nouveau réseau Dephy noix est au cœur de sa motivation.

© FEL

« En entrant dans le réseau Dephy, nous cherchons à échanger et mutualiser des informations », débute Lucie de Guitaut, productrice de noix en installation en Dordogne. Cette agricultrice d’une trentaine d’années reprend l’exploitation de céréales et de noyers de ses parents. « Les 25 ha de noyers sont en bio depuis 2010, indique-t-elle. L’IFT (Indice de fréquence de traitement) est donc déjà bas, autour de trois. » Depuis quelques années, la mouche du brou est une problématique croissante. Lucie et son père cherchent des alternatives au spinosad. « Nous voudrions tester les pièges mais en diminuant la dose à l’hectare car le coût d’investissement est lourd », indique la jeune productrice.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su