Aller au contenu principal

Pomme : trente ans d’évolution des variétés

Les évolutions des variétés de pomme et leur perception par les consommateurs étaient au programme d’une rencontre technique du CTIFL organisée au centre de Balandran (Gard).

La variété constitue le premier critère d'achat des pommes.
La variété constitue le premier critère d'achat des pommes.
© RFL

A chaque consommateur sa ou ses variétés de pomme. C’est l’une des particularités de ce fruit : le consommateur est capable d’identifier plusieurs variétés de pomme, qui constituent le premier critère d’achat. Le CTIFL, associé à l’ANPP, la FNPF et le Gefel, organisait début novembre une rencontre technique sur l’évolution et l’évaluation des variétés de pomme. Cette journée s’est tenue sur le centre opérationnel de Balandran (Gard) et, nouveauté, sa première partie a été retransmise en direct.

« Nous avons fait ce choix compte tenu du succès important des webinaires du CTIFL depuis mars 2020 », a expliqué Sarah Moyse, directrice du centre de Balandran. Levier essentiel pour répondre aux exigences de compétitivité des vergers français, le choix variétal est l’une des premières questions que se posent les producteurs avant l’implantation d’un verger. Golden Delicious et Gala représentent près de la moitié des surfaces plantées en France (respectivement 29 et 20 %), devant Pink Lady (11 %), Granny Smith (9 %) et un trio composé de Fuji, Braeburn, et Red Delicious (4 % chacun).

Trente ans d’observation variétale

Les variétés classiques sont plutôt en baisse, sauf Gala et Fuji, tandis que la part des variétés sous démarche club augmente avec une forte domination de Pink Lady. Chez les variétés terroir, Belchard/Chantecler est en hausse. Côté consommation, « la progression des achats de Pink Lady est remarquable, d’autant plus que c’est une variété bien valorisée », a souligné Matthieu Serrurier, expert économique du CTIFL.

L’assortiment en point de vente varie selon les circuits de distribution et les régions. « La diversité de cet assortiment est une richesse », a poursuivi Matthieu Serrurier. Vincent Mathieu et Sandrine Codarin ont présenté les résultats d’une étude sur les observations variétales compilées depuis plus de trente ans sur trois sites d’évaluation : INRAE d’Angers, centres CTIFL de Balandran et de Lanxade (Dordogne).

Le comportement en conservation des variétés récentes est étudié au sein d’un réseau comprenant le Cefel (Tarn-et-Garonne) et les centres CTIFL La Morinière (Indre-et-Loire) et Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône). L’objectif de ce réseau est de définir les durées et conditions de conservation ainsi que les sensibilités observées. Ces informations sont importantes pour les obtenteurs, producteurs et stations fruitières afin de proposer aux consommateurs une qualité optimale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Pourquoi le distributeur de fruits et légumes italien Orsero rachète les Français Blampin et Capexo ?
L’importateur et distributeur italien de fruits et légumes Orsero renforce sa présence sur le marché français en entrant au…
[MISE A JOUR] Des récoltes de pommes et poires attendues en hausse dans un contexte économique compliqué
Wapa a dévoilé ses traditionnelles prévisions pour l’hémisphère nord et rappeler les défis que le secteur doit être prêt à…
La plus grande ferme hydroponique au monde ouvre ses portes à Dubaï
Plus de 3 hectares de ferme hydroponique viennent d’être inaugurés près de l’aéroport de Dubaï. Les légumes-feuilles cultivés…
[Inflation] Le prix des légumes multipliés par deux en moyenne entre le stade expédition et la commercialisation
Légumes de France a publié quelques résultats de son opération relevés de prix et d’origines des légumes perpétrée au mois de…
Quels sont les enjeux pour la campagne française pomme-poire qui débute ?
Alors que Wapa a dévoilé ses prévisions de récolte européenne pomme-poire le 4 août lors de Prognosfruit 2022, Daniel Sauvaitre,…
kiwis
AOP Kiwi de France : « Les organisations de producteurs européens n’ont pas la puissance financière de Zespri et subissent une concurrence grave »
François Lafitte, président de l’AOP Kiwi de France, répond aux questions de FLD sur l’accord de libre-échange UE/Nouvelle-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes