Aller au contenu principal

Objectif du Cerafel : diffuser l’idée de qualité en Bretagne

Le chiffre d’affaires de la filière légumes frais en Bretagne est resté stable en 2003, autour de 350 millions d’euros pour un tonnage en légumes frais proche de 700 000 t.

A l’exception de la tomate (+ 21 millions d’euros), du chou-fleur d’hiver (+ 7 millions d’euros) et de la fraise (+ 5 millions d’euros), l’ensemble des légumes cultivés en Bretagne a subi la sécheresse et vu leurs volumes stagner, voire régresser. Il s’agit principalement “du coco de Paimpol, des petits artichauts, choux-fleurs d’été et d’automne, et des brocolis”, a décrit Yvon Auffret, directeur du Cerafel.

Près de 3 500 producteurs de légumes travaillent en Bretagne sur 44 000 ha dont la moitié pour le chou-fleur. 2003 fut une bonne campagne pour le premier légume breton, le chou-fleur d’hiver.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su