Aller au contenu principal

Salade - La salade française baisse la tête

La baisse des surfaces de salades se répercute sur les volumes exportés qui diminuent et ceux importés qui augmentent.

En 2010, les surfaces de production de salades (laitue et chicorée) françaises sont passées sous la barre de 15 000 ha. © Réussir F&L

La production de salade se répartit sur une grande partie du territoire avec cependant des bassins de production et départements plus spécialisés du fait de leur situation géographique favorable à la production, hivernale notamment (Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Pyrénées-Orientales) ou de leur proximité avec des centres de consommation ou des unités de transformation (Seine-et-Marne, Loiret, Nord, Rhône). En 2010, les surfaces de production de salades (laitue + chicorée) françaises sont passées sous la barre de 15 000 ha. Une diminution de -7 % par rapport à 2009 mais qui témoigne surtout d’une régression lente entamée depuis de nombreuses années puisqu’en 2006, la production française était au-dessus de 17 000 ha.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi