Aller au contenu principal

Carotte - Le désherbage devient une stratégie

Avec la disparition de certains herbicides, le désherbage de la carotte devient une préoccupation permanente et demande une prise en compte stratégique des itinéraires culturaux, de la rotation et d’autres moyens de lutte comme le binage.

Lente à « couvrir le sol », la carotte est une culture peu compétitive vis-à-vis des adventices, comme le constate les professionnels lors du « tour de plaine » organisé par Invénio en juillet dernier. © Réussir F&L

Même si pour la campagne en cours, le désherbage de la carotte n’apparaît pas comme préoccupant pour les producteurs du Sud-ouest, de nombreux professionnels de Gironde et des Landes ont participé à un « tour de plaine » consacré à ce sujet début juillet et organisé par Invénio. Car le désherbage fait partie des étapes importantes dans l’itinéraire de cette culture qui s’avère délicate à protéger contre les mauvaises herbes. En effet, lente à émerger et à « couvrir le sol », la carotte est une culture peu compétitive vis-à-vis des adventices. De plus, son manque de vigueur rend parfois les jeunes plantules sensibles aux herbicides avec des risques de phytotoxicité.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Déclin des apports 

    Tendance : Les mises en marché françaises se sont avérées plus limitées, en sema

  • Vignette
    Bon équilibre

    Tendance : L’offre est restée limitée, avec les travaux d’arrachages/replantatio

  • Vignette
    Un disponible plus raisonnable

    Tendance : La nette diminution du disponible en Provence (1.600 t, vendredi), li

  • Vignette
    Un marché de l’ananas difficile

    Ananas : L’offre de Sweet s’est écoulée difficilement, sur un marché peu animé,

  • Vignette
    Une qualité fragile

    Tendance : La fin de semaine 24 s’est montrée plus active et moins fournie en vo

  • Vignette
    De faibles apports

    Tendance : Les volumes du Sud-Est sont restés limités, en semaine 24, et ont été