Aller au contenu principal

Tomate : retour à la terre

Le sol est devenu un mode de production différenciant et valorisant la saisonnalité, les qualités gustatives et la diversité de la tomate.

© Guy Dubon

Malgré la diversité de la gamme, la tomate reste un produit de consommation courante, « comme la pomme de terre », mentionne une récente étude sur la consommation de la tomate réalisée par le Ctifl. Selon l’étude, elle est devenue le légume de tous les jours, un produit de masse (uniformité, standard, manque de goût), en raison des volumes distribués tout au long de l’année, et de son mode de production sous serre « mystérieux et peut-être pas naturel car il ne respecte pas les saisons ». Pourtant, les consommateurs interrogés lors de cette enquête aspirent à la tomate idéale : celle du potager car elle les « relie à la terre, à la tradition, aux souvenirs d’enfance ». « On est dans l’affectif », commente Catherine Baros, Ctifl.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi