Aller au contenu principal

Des déchets pour chauffer les serres

Le site de Lapouyade, de quatre hectares puis huit hectares de serres, disposera de l'énergie fatale issue de la cogénération du biogaz d'un site de stockage de déchets non dangereux pour la production de tomate.

Au Nord de la Gironde, les serres du GIE de Brocs, sur la commune de Lapouyade (33) semblent s’être perdues dans un vaste océan de chênes et de pins maritimes. Toutefois les quatre hectares de serre verre qui achèvent d’être construits ne sont pas là par hasard. Depuis près de vingt ans, Véolia dispose d’une installation de stockage de déchets non dangereux pour les déchets ménagers et industriels sur plus de 100 ha, dont 77 consacrés à l’exploitation. Leur fermentation, captée au niveau de casier, produit du biogaz qui alimente huit moteurs produisant sept MégaWatt d’électricité, l’équivalent de la consommation de 45 000 habitants. Les moteurs produisent également 32 000 MW H d’énergie sous la forme d’eau à 90°C.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi