Aller au contenu principal

Nouvelle vague pour le cresson

Au fil de l'eau, le cresson des fontaines navigue entre une tradition vacillante et une modernité séduisante pour valoriser un produit singulier.

La production de cresson couvre une centaine d'hectares en France et se répartit dans près de vingt départements. Celui de l'Essonne apparaît comme la première zone de production en nombre de cressonnières et compte plus d'une vingtaine de cressiculteurs pour une quinzaine d'hectares. Puis viennent la Seine-Maritime, le Pas-de-Calais, la Côte-d'or... où sont implantées depuis des décennies, voire des siècles, plusieurs générations de familles de cressiculteurs. D'autres départements, comme le Lot-et-Garonne, hébergent un petit nombre de producteurs spécialisés qui ont développé cette culture sur plusieurs hectares (voir encadré).

Manque de connaissance

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Déclin des apports 

    Tendance : Les mises en marché françaises se sont avérées plus limitées, en sema

  • Vignette
    Bon équilibre

    Tendance : L’offre est restée limitée, avec les travaux d’arrachages/replantatio

  • Vignette
    Un disponible plus raisonnable

    Tendance : La nette diminution du disponible en Provence (1.600 t, vendredi), li

  • Vignette
    Un marché de l’ananas difficile

    Ananas : L’offre de Sweet s’est écoulée difficilement, sur un marché peu animé,

  • Vignette
    Une qualité fragile

    Tendance : La fin de semaine 24 s’est montrée plus active et moins fournie en vo

  • Vignette
    De faibles apports

    Tendance : Les volumes du Sud-Est sont restés limités, en semaine 24, et ont été