Aller au contenu principal

Le cerisier en cage

Contre Drosophila suzukii et Rhagoletis cerasi, les filets sont la seule solution non chimique existante actuellement. Mais leur installation nécessite des conduites particulières encore marginales en France.

L'installation de filets antimouche nécessite des infrastructures coûteuses et une conduite des vergers en gobelet bas ou en forme plate. © EFM

Drosophila suzukii fait monter la pression. L’hiver doux n’a pas diminué sa population, ni celle de Rhagoletis cerasi. Parmi les solutions proposées contre ces ravageurs, le filet anti-insectes est la plus efficace. Mais cette technique n’est applicable qu’en verger palissé ou en gobelet bas. Les producteurs allemands, suisses ou italiens sont avantagés par rapport aux producteurs français. La majorité de leurs vergers sont conduits en axe palissés et déjà équipés de bâches antipluie. « En France, les vergers existants, majoritairement en gobelet, sont difficiles à protéger, insiste Gérard Charlot du Ctifl. L’installation de filets antimouche, souvent en association avec des bâches antipluie est encore marginale ».

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Une qualité fragile

    Tendance : La fin de semaine 24 s’est montrée plus active et moins fournie en vo

  • Vignette
    De faibles apports

    Tendance : Les volumes du Sud-Est sont restés limités, en semaine 24, et ont été

  • Vignette
    Un bon écoulement

    Tendance : Les ventes ont affiché un bon rythme, ces derniers jours, avec de bon

  • Vignette
    Des ventes insuffisantes

    Tendance : La chaleur et le soleil ont tendance à activer les productions, dans

  • Tendance : regain d’activité

    La chaleur et le soleil ont dynamisé les ventes des produits de saison, en fin de semaine 24.

  • Vignette
    Un marché plus allégé

    Tendance : Le tassement des apports bretons (1.220 t, commercialisées vendredi)