Aller au contenu principal

Aubergine - L’aubergine s’enracine dans le hors-sol

Face aux problèmes de fatigue de sol, l'aubergine passe progressivement au hors-sol. C'est le cas dans le Lot-et-Garonne, un des premiers départements français producteur de ce légume qui a choisi cette stratégie pour maintenir son potentiel de production sous abri.

Une culture d'aubergine hors-sol non chauffée avec plantation fin mars et arrêt mi-Octobre produit 15 à 17kg/plante. © Réussir F&L

«Sur les 35 ha d’aubergine répartis dans les différents types d’abris recensés auprès des OP du département, 15 ha sont en hors-sol » mentionne Cécile Delamarre, technicienne Légumes Chambre d’Agriculture de Lot-et-Garonne. Outre la problématique sanitaire, le hors-sol offre la possibilité d’avancer les calendriers de production dans le cas de cultures chauffées. Cependant, l’intérêt d’une culture trop précoce est limité par les coûts de l’énergie et la concurrence des productions du Sud de l’Europe. Ce mode de culture permet également une production régulière avec moins de pics de production et un meilleur maintien de la qualité des fruits grâce à une meilleure maîtrise de la nutrition.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi