Aller au contenu principal
AIL

L’ail face à la fusariose

La fusariose, maladie récente pour l’ail, occasionne des dégâts importants sur cette culture. L’ensemble de la filière ail se mobilise pour financer une recherche indispensable afin de mieux la connaître et la maîtriser.

LES CAÏEUX INFECTÉS sont bruns alors que le bulbe paraît sain. © PROSEMAIL

Les fusarioses sont devenues des problèmes majeurs pour la filière ail. Les dégâts ont notamment été constatés à partir de la récolte 2012. A cette période, le Bulletin de santé du végétal ail de Midi-Pyrénées relatait la présence de symptômes de Fusarium proliferatum, difficilement différentiables de ceux de Waxy Breakdown. En 2013, les premiers bulbes atteints de fusariose ont été mentionnés début août sur de l’ail rose qui paraît plus sensible que l’ail blanc et violet. Par la suite, la maladie a causé de nombreux dégâts occasionnant des pertes commerciales importantes, jusqu’à 80 % de têtes atteintes dans certains lots en 2015. Les symptômes apparaissent toujours après la récolte au cours du stockage.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi