Aller au contenu principal
Nouvelle Aquitaine

La production de légumes bio en pratique

Convertir son exploitation maraîchère au bio soulève bien des interrogations de la part des producteurs. Dans le Lot-et-Garonne, deux producteurs ont témoigné sur le fonctionnement de leurs exploitations.

JEAN-PIERRE MENINI STRUCTURE SON ACTIVITÉ autour du goût de ses légumes et l’organisation du travail.

Une trentaine de personnes, pour la plupart des producteurs qui s’interrogent sur un passage au bio, se sont retrouvées début mars en Lot-et-Garonne pour échanger avec deux maraîchers bio sur leurs exploitations. La journée technique régionale a été organisée par les conseillers Agriculture biologique des chambres d’agriculture de la Nouvelle Aquitaine. « C’est l’occasion pour les producteurs de rencontrer des maraîchers bio qui ont des structures et des surfaces assez importantes », explique Cécile Delamarre, chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne. Jean-Pierre Menini, le premier producteur rencontré, produit des légumes diversifiés sur une dizaine d’hectares, en bio depuis vingt ans. « Avant 1997, nous produisions de la fraise, du melon et de la tomate.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Déclin des apports 

    Tendance : Les mises en marché françaises se sont avérées plus limitées, en sema

  • Vignette
    Bon équilibre

    Tendance : L’offre est restée limitée, avec les travaux d’arrachages/replantatio

  • Vignette
    Un disponible plus raisonnable

    Tendance : La nette diminution du disponible en Provence (1.600 t, vendredi), li

  • Vignette
    Un marché de l’ananas difficile

    Ananas : L’offre de Sweet s’est écoulée difficilement, sur un marché peu animé,

  • Vignette
    Une qualité fragile

    Tendance : La fin de semaine 24 s’est montrée plus active et moins fournie en vo

  • Vignette
    De faibles apports

    Tendance : Les volumes du Sud-Est sont restés limités, en semaine 24, et ont été