Aller au contenu principal
AIL

L’ail enchaîne les bonnes campagnes

Satisfaite de la campagne écoulée, l’association interprofessionnelle veille à préserver à l’ail son statut de produit sensible donnant droit à un contingentement des importations européennes.

L’assemblée générale de l’Aniail, Association nationale interprofessionnelle de l’ail, qui s’est déroulée en mars dernier près de Toulouse (31) a permis de dresser un bilan positif pour la campagne 2016. Avec des surfaces à la hausse en Occitanie et dans la Drôme, un hiver doux favorable au calibre, des rendements élevés, la production française d’ail a dépassé les 21 200 t en 2016 (contre 17 300 t en 2015). De plus, un marché national et européen dégagé et une moindre pression commerciale de l’ail espagnol ont permis de passer tous les voyants au vert pour la filière française.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Une qualité fragile

    Tendance : La fin de semaine 24 s’est montrée plus active et moins fournie en vo

  • Vignette
    De faibles apports

    Tendance : Les volumes du Sud-Est sont restés limités, en semaine 24, et ont été

  • Vignette
    Un bon écoulement

    Tendance : Les ventes ont affiché un bon rythme, ces derniers jours, avec de bon

  • Vignette
    Des ventes insuffisantes

    Tendance : La chaleur et le soleil ont tendance à activer les productions, dans

  • Tendance : regain d’activité

    La chaleur et le soleil ont dynamisé les ventes des produits de saison, en fin de semaine 24.

  • Vignette
    Un marché plus allégé

    Tendance : Le tassement des apports bretons (1.220 t, commercialisées vendredi)