Aller au contenu principal
POMME/POIRE

L’action de l’éclaircissage mécanique se précise

L’éclaircissage mécanique préfloral du pommier supprime fleurs et feuilles. De récents travaux du Ctifl prouvent que la suppression de ces dernières a un rôle prépondérant dans l’effet éclaircissant de cette technique.

Pour éclaircir mécaniquement un pommier, il vaut mieux miser sur les feuilles que sur les fleurs. C’est l’une des principales conclusions des travaux conduits au Ctifl sur l’éclaircissage mécanique préfloral. « La chute physiologique des fruits est induite par le ratio feuilles/fruits », a souligné Laurent Roche, du Ctifl, lors de la rencontre technique maîtrise de la charge pommier et poirier en mars 2016. Lorsque que seules des fleurs sont supprimées, le nombre de feuilles qui alimentent chaque fruit restant augmente. « L’éclaircissage mécanique est alors compensé par une faible chute physiologique naturelle, commente le spécialiste. La production est égale ou supérieure à un verger non éclairci ».

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi