Aller au contenu principal
CHOUX

La mouche du chou bientôt sous biocontrôle

Le biocontrôle de la mouche du chou en brassicacées devrait bientôt être utilisable par les producteurs grâce à l'eucalyptol et au chou chinois.

La technique du push-pull pour le biocontrôle de la mouche du chou en brassicacées sera peut-être bientôt une réalité. « L'idée de base est que les composés volatils émis par les brassicacées ont un rôle dans l'attraction des ravageurs et leur maintien sur la culture, et qu'ils sont aussi utilisés par les auxiliaires pour s'informer et se repérer, explique Anne-Marie Cortesero, de l'Inra de Rennes (35), qui travaille sur le sujet depuis plusieurs années. La technique du push-pull consiste à utiliser des composés volatils pour repousser les ravageurs (le push) et d'autres pour les attirer vers une culture piège (le pull) ».

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Déclin des apports 

    Tendance : Les mises en marché françaises se sont avérées plus limitées, en sema

  • Vignette
    Bon équilibre

    Tendance : L’offre est restée limitée, avec les travaux d’arrachages/replantatio

  • Vignette
    Un disponible plus raisonnable

    Tendance : La nette diminution du disponible en Provence (1.600 t, vendredi), li

  • Vignette
    Un marché de l’ananas difficile

    Ananas : L’offre de Sweet s’est écoulée difficilement, sur un marché peu animé,

  • Vignette
    Une qualité fragile

    Tendance : La fin de semaine 24 s’est montrée plus active et moins fournie en vo

  • Vignette
    De faibles apports

    Tendance : Les volumes du Sud-Est sont restés limités, en semaine 24, et ont été