Aller au contenu principal
Bio
Bio

Les fruits et légumes, moteur du bio en RHD

Le bio reste encore minoritaire dans les achats de la RHD. Il reste principalement introduit uniquement par des ingrédients, surtout des f&l frais.

De gauche à droite : Eric Grunewald, coordinateur du réseau Manger bio ici et maintenant, Gérard Michaut, président de l’Agence Bio, Isabelle Jusserand et Valérie Sené d’Interfel et Florent Guhl, directeur de l’Agence bio. © Julia Commandeur - FLD

Alors que le marché bio pour la consommation à domicile a bondi de 43% entre 2015 et 2017, la dynamique est beaucoup plus faible en RHD : +1,4% en valeur en restauration commerciale et +3% en restauration collective. « La RHD est le parent pauvre de la dynamique du bio alors qu’en parallèle, les Français veulent plus de bio partout : selon le baromètre consommation, 90 % des parents en veulent plus en restauration scolaire, 80% des citoyens en hôpital et 77% en maison de retraite… », souligne Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su