Aller au contenu principal

Le meilleur ami de l’arboriculteur

Le formidable odorat des chiens peut servir à détecter les maladies, rapidement et avec une grande précision. Y compris en arboriculture, comme le montrent les travaux de chercheurs américains.

Ils sont capables de détecter des explosifs, de la drogue et même des cancers… Alors pourquoi pas les maladies des plantes ? Les chiens sont dotés d’un odorat extrêmement développé. Ils possèdent jusqu’à 300 millions de récepteurs olfactifs, un nombre suffisant pour sentir une goutte de sang dans un volume équivalent à vingt-cinq piscines olympiques. Partant de ce constat, des chercheurs américains ont débuté en 1999 des travaux financés par l’USDA (ministère de l’Agriculture des Etats-Unis) sur la détection précoce du chancre bactérien des agrumes par des chiens.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su