Aller au contenu principal

La punaise diabolique commence à frapper

La punaise diabolique a été, pour la première fois en France, la cause de dégâts importants en Savoie sur poire. Ravageur majeur en Italie, plusieurs moyens de protection y sont déjà en place dans les vergers.

La présence et les dégâts de punaises sont en recrudescence en France. En arboriculture, la punaise diabolique, Halyomorpha halys (voir fiche dans RFL n°374) commence à inquiéter les filières. « Cette année, sur le secteur de Chambéry, nous avons en moyenne entre 40 % et 60 % de dégâts de punaise sur parcelles de poires William, Conférence et Louise Bonne. Certaines parcelles sont même touchées à 100 %. En revanche, les dégâts sont moindres en pomme », témoigne le conseiller de la Chambre d’agriculture de Savoie, Nicolas Drouzy. Il a constaté une explosion de la population entre le 10 juillet le 20 août.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su