Aller au contenu principal
Pays de la Loire

L’offre de mâche pourrait diminuer

Plus de 40 000 t de mâche sont récoltées en France chaque année pour le marché du frais, dont 85 % en région nantaise. © Simon

Après l’interdiction par l’Anses des produits à base de métam-sodium, suite aux intoxications survenues en Maine-et-Loire, les producteurs de mâche sont très inquiets. Si 70 % des surfaces avaient déjà été désinfectées avant l’interdiction et que l’offre de mâche ne devrait pas trop en pâtir cette saison, il n’en est pas de même pour l’avenir. La seule solution pour désinfecter les sols avant semis est désormais la vapeur. 50 automates de désinfection sont en commande pour 2019.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su