Aller au contenu principal
Bouches-du-Rhône

« L’importation de fruits sur le port de Marseille, ce n’est pas un dossier mort »

Présentant ses chiffres 2010 et les perspectives pour cette année, le (GPMM) réaffirme la place des fruits sur la place phocéenne. Il annonce d’importants investissements.

Malgré un climat social délétère, le port de Marseille a vu son activité progresser de 3 % en 2010 avec un trafic de 86 Mt. Ce ne sont pas les fruits qui y ont participé. Depuis le départ d’Agrexco pour (bientôt) Sète, le secteur est en souffrance, les conflits sociaux ayant découragé plus d’un opérateur. Pour le Président du Directoire du GPMM (Grand port maritime de Marseille), Jean-Claude Terrier, les fruits demeurent d’actualité : « La perte d’un client comme Agrexco ne peut nous laisser sans réfléchir mais l’importation des fruits sur la place de Marseille n’est pas un dossier mort. Nous conservons l’espace et nous prospectons de nouveaux potentiels. Ils ne sont pas légion mais nous avons un contact. » On n’en saura pas plus pour l’instant.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su