Aller au contenu principal

L’harmonisation des cahiers des charges : un vœux pieux

Le décret relatif à l’étiquetage des produits dont les exploitations sont agréées pour l’agriculture raisonnée n’est toujours pas publié. Pendant ce temps, la profession patine quant à l’harmonisation – jugée indispensable – avec les autres cahiers des charges.

Au cours de la conférence organisée au Sival le 15 janvier dernier sur l’agriculture raisonnée et l’harmonisation des cahiers des charges, les intervenants étaient unanimes sur un objectif : il est nécessaire de limiter au maximum les audits sur une exploitation. L’harmonisation s’impose.

En aparté, les choses étaient moins claires. Certains estiment que dès la parution du décret sur l’étiquetage, le processus va se déclencher. Les cahiers des charges vont s’harmoniser progressivement. D’autres pensent le contraire et soulignent : “C’est bien de rappeler qu’il est nécessaire d’harmoniser le cahier des charges, mais nous n’y croyons guère.”

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su