Aller au contenu principal
Tendance sectorielle

L’ère des concentrations a commencé

La chance n’a rien à voir avec le succès de certaines entreprises de la filière. Seule leur capacité à innover, à bâtir des stratégies ou à se concentrer semble le gage de réussite… et de pérennité.

Alors que la consommation de fruits et légumes frais par les ménages français est relativement bien orientée, comme dans la plupart des pays de l’OCDE, contrastant avec le marasme constaté sur le front des productions animales, alors que les prix des primeurs restent fluctuants mais sans grande flambée, ce qui contraste avec un marché céréalier entré dans l’aire de la volatilité et de la spéculation, il est intéressant, à l’occasion du désormais rituel classement des 700 leaders français et des principaux acteurs européens et étasuniens, d’analyser les principales évolutions des entreprises du secteur.

On le fera en suivant trois pistes : celle de la croissance qui nous mène à celle de l’innovation et à celle de la concentration.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su