Aller au contenu principal

L’Equateur relance la guerre de la banane

La plainte déposée à l’OMC contre le tariff only a surpris. Mais l’Equateur ne prend-il pas le risque de se retrouver isolé ?

Fin de la trêve dans le petit monde de la banane. L’Equateur a décidé d’attaquer à l’OMC le régime européen d’importation de bananes. Dans sa plainte, l’Equateur estime que le tarif unique de 176 euros/tonne imposé aux bananes des pays latino-américains est discriminatoire. Pourtant, les importations européennes de bananes, notamment de bananes dollars, n’ont pas cessé de se développer depuis l’entrée en application du nouveau régime le 1 er janvier dernier. Sur les six premiers mois de l’année, elles ont augmenté de 6 %. Ce qui fait dire à Mariann Fischer Boel, Commissaire européenne à l’Agriculture, que la plainte de l’Equateur est “injustifiée”.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su