Aller au contenu principal
Nouvelle Aquitaine

L’asperge du Blayais croit en son avenir

L’asperge du Blayais veut garder le cap de la qualité sous son IGP. Un argument de vente qu’elle souhaite valoriser par de l’innovation.

LA PRÉSIDENTE DE L’APAB, DANIELLE CHAMBARAUD, est enthousiaste devant tout le travail à mener pour développer ce produit de qualité. © S. DESGROPPES

L’obtention d’une Identification géographique protégée (IGP) Asperges du Blayais en 2015 a largement contribué au démarrage d’une nouvelle dynamique et à l’ouverture de perspectives de développement de l’asperge dans le nord de la Gironde. En chiffres, l’Association des producteurs d’asperges du Blayais (Apab) représente une vingtaine de producteurs pour environ 150 hectares d’asperges : « On pourrait aller jusqu’à 200, voire 250 ha mais pas plus. On est sur un marché de niche, un produit de luxe d’une exceptionnelle qualité », précise Danielle Chambaraud, présidente de l’Apab, en février dernier lors de l’assemblée générale de l’association.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su