Aller au contenu principal
Récompense

L’ail noir du Nord sur les podiums de l’innovation

La SARL Potdevin-Caron produit un ail noir du Nord à partir d’une des variétés locales. Il vient d’être distingué par le SIAL et par la région Hauts-de-France.

Plusieurs producteurs en France développent peu à peu ce produit de niche premium pour la restauration notamment.

C’est dans la catégorie Restauration que l’ail noir de la SARL Potdevin-Caron vient d’être distingué par le SIAL Innovation. Il fait partie des 15 produits sélectionnés qui seront exposés du 21 au 25 octobre prochains dans l’espace innovation du salon parisien.

Au terme d’une sélection impitoyable (2 355 produits validés et 801 finalistes), l’ail noir a séduit les membres du jury d’une édition qui mettra en avant le goût dans toutes ses composantes pour apporter aux consommateurs « de nouvelles expériences plaisir ».

Le producteur du Douaisis, qui en est à sa 31e année de production, a fait coup double : il a été également distingué le 27 septembre dernier à l’occasion de l’édition 2018 du concours Food Créativ organisé dans les Hauts-de-France parmi 300 nouveautés provenant de 84 entreprises dont 16 finalistes. L’ail noir du gérant Éric Potdevin a ainsi remporté le trophée dans la catégorie Sophistication/premium.

Originaire d’Asie et utilisé comme alicament, l’ail noir est un produit de niche que l’on trouve traditionnellement dans les magasins de produits biologiques. Le producteur douaisien l’a découvert pour la première fois sur l’île de Wight en Grande-Betagne. Après de nombreuses démarches, il a fait venir, spécialement de Chine, un four qu’il a installé sur son exploitation en 2017. Après de multiples essais, il a commencé à faire connaître son produit dès juin 2018 avant tout chez les restaurateurs. Les restaurants Bernard Loiseau de Saulieu, La Tour d’Argent, la Chartreuse de Gosnay… ont déjà adopté le produit.

« Avec l’ail noir, on crée la 5e saveur aux côtés du salé du sucré, de l’acide et de l’amer, c’est la saveur Umami », détaille avec passion Éric Potdevin en insistant sur l’origine nordiste de la variété. « Je cuis mon ail issu de la variété ail rose du Nord », précise-t-il. C’est d’ailleurs l’origine du produit qui a notamment convaincu le jury du SIAL Innovation. Il commence à le commercialiser dans le circuit GMS : 10 € environ les deux têtes d’ail conditionnées dans un emballage premium aux couleurs noir et or, spécifiant "Produit fermier"! N’est-ce pas trop cher ? « C’est son mode de fabrication qui explique ce prix », répond Éric Potdevin.

La SARL Potdevin-Caron commercialise 800 t d’ail par an dont une petite partie sous l’IGP Ail d’Arleux. Principalement vendu en tresses et en soupe, le producteur va investir 500 000 € dès l’an prochain pour commercialiser une partie de sa production en vrac.

L’ail noir français se développe peu à peu. Ils sont quelques producteurs à en commercialiser. Lire par exemple : Le premier ail noir bio français de Thiercelin et De l'air rose à l'ail noir

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su