Aller au contenu principal

Dossier : L’abricot choisit ses alternatives

La confusion sexuelle contre la petite tordeuse et Anarsia est l'une des premières solutions alternatives utilisées sur abricot de façon généralisée. © RFL

Les réseaux Dephy ferme et expé ont testé des combinaisons de solutions permettant de diminuer les produits phytosanitaires de synthèse sur abricot. Mis à part le choix de variétés tolérantes et les impasses de traitements, toutes les autres solutions sont plus coûteuses à mettre en place que les solutions « chimiques ». Certaines nécessitent même de reconcevoir entièrement le verger. Et elles augmentent la prise de risque. Mais dans l’ensemble des essais, aucune n’a mis en péril le verger. Si les systèmes économes en intrants à densité égale sont moins rentables, ceux à haute densité semblent intéressants et permettent de combiner encore plus de leviers.

 

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su