Aller au contenu principal
Nouvelle-Aquitaine

Invenio inaugure sa serre à Perifel

Perifel a accueilli plus de 700 participants et exposants lors d’une journée de démonstrations et de conférences axées sur le changement climatique.

Lors de Perifel, salon régional des fruits et légumes qui a accueilli plus de 700 visiteurs, la nouvelle serre d’expérimentation d’Invenio a été officiellement inaugurée sur le site de Douville. Cette serre verre de 4 000 m2, organisée en cinq compartiments dont un insect-proof, est un outil de recherche destiné à la sélection de variétés adaptées aux besoins des producteurs français de fraise et en particulier en Nouvelle-Aquitaine, première région productrice française. Lors de la présentation aux élus régionaux, Vincent Schieber président d’Invenio n’a pas manqué de rappeler, qu’il y a douze ans, le site d’expérimentation de Douville était destiné à la fermeture et qu’il accueille aujourd’hui l’outil de recherche le plus performant d’Invenio, devenu la plus grande station régionale d’expérimentation française. Le responsable a aussi mentionné « la volonté de progresser en mettant de côté toute velléité concurrentielle ».

L’évolution climatique comme fil rouge

Aujourd’hui, la serre de Douville accueille trois programmes de sélection pour les variétés précoces, les variétés de saison et les variétés remontantes avant de rentrer dans des consortiums d’évaluation lorsqu’elles sont choisies par les adhérents du Ciref. Cette nouvelle serre permet d’être à la pointe techniquement tout en étant adaptée aux conditions climatiques de la région. Une situation à même de changer, comme l’a rappelé Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine. « Reconnaissons que nous avons occulté le réchauffement climatique mais nous ne pouvons plus nous le permettre », mentionne l’élu. Aussi, la Région mobilise plus de 450 scientifiques pour travailler sur les causes et conséquences du réchauffement climatique en Nouvelle-Aquitaine avec notamment la création de l’observatoire Oracle. Ainsi, « le Périgord devrait connaître un climat proche de celui de Perpignan en 2080 avec des températures moyennes en hausse de 4°C, une pluviométrie en régression de 200 mm et un nombre de « jours échaudants » multiplié par deux en période estivale », a précisé Nicolas Fedou, Chambre d’agriculture de Dordogne. Cette évolution climatique a été le fil rouge des conférences proposées à Perifel. Après un état des modifications attendues, les adaptations travaillées par la recherche et l’expérimentation sur la culture de la fraise, de l’asperge et des cultures fruitières ont été présentées. Des démonstrations et actions à mener en vergers de châtaigniers ont été présentées in situ et plus de 60 exposants étaient présents sur le site de Douville.

Colloque européen des stations d’expérimentation

Jacques Rouchaussé, président du CTIFL, présent à l’inauguration de la nouvelle serre du site Invenio de Douville a annoncé la tenue d’un prochain colloque européen des stations d’expérimentation en France, sans préciser le lieu ni la date. « Son objectif sera d’avancer ensemble sur les nouvelles technologies et d’œuvrer à la convergence et l’harmonisation des moyens de production en Europe », a-t-il précisé.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su