Aller au contenu principal

Hauts-de-France : Sipenord fusionne avec le Marché de Phalempin

La coopérative du Marché de Phalempin vient de fusionner avec celle de Sipenord. L’ensemble pèsera désormais plus de 53 M€ de chiffres d’affaires et regroupe 210 producteurs.

Pascal Delebecque assure dès à présent le lien entre les producteurs des deux coopératives. © T. Becqueriaux

Après plusieurs mois de travail, la coopérative « Le Marché de Phalempin » a fusionné avec Sipenord. Les 30 producteurs de Sipenord ont rejoint les 197 coopérateurs du Marché de Phalempin. « Notre seule façon d’améliorer nos prix est de continuer à massifier l’offre et de l’organiser », a déclaré Rémi Jourdin, président de Sipenord. Il sera l’un des quatre représentants à intégrer le conseil d’administration du Marché de Phalempin où l’on qualifie cette fusion comme « un non-événement, mais plutôt comme une suite logique ».

Sans bouleversement du quotidien

Malgré une campagne 2017 délicate, et même si ses coûts de fonctionnement restent encore plus élevés que Phalempin, Sipenord a nettement amélioré sa gestion depuis trois ans, affichant un résultat net de 102 000 € après avoir connu des résultats déficitaires. C’est une des conséquences de l’appui commercial apporté par Le Marché de Phalempin depuis deux ans et son adhésion à Perle du Nord en janvier 2016 (Prymex, le bureau commercial de Phalempin, commercialise actuellement environ 80 % des légumes de Sipenord). En outre, la coopérative lui a apporté un soutien administratif jusqu’au départ d’Anne Ternynck, directrice de Sipenord en mai 2018. Sipenord conservera toutefois son bureau commercial (Sipenord Distribution) pour satisfaire ses clients historiques. Sipenord a réalisé 6,50 M€ de CA et commercialise 3 700 t de poireaux, 2 000 t de pommes et de poires, du pissenlit blanc (trois producteurs) ainsi que 2 000 t de salades 4e gamme pour différents industriels (Crudette, Florette, Bonduelle…). Au terme de son dernier exercice, le Marché de Phalempin a dégagé un chiffre d’affaires de 46,6 M€ sur son activité collecte et négoce, et a dégagé un résultat net de 80 266 €. Ses 197 adhérents commercialisent des légumes dont l’endive représente 78 % des ventes (26 800 t). Cette fusion sera effective au 31 août 2018. « Mais sans bouleversement du quotidien des producteurs de Sipenord », insiste-t-on à Phalempin.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su