Aller au contenu principal

Import : prix élevés au moins jusqu’à la mi-juillet

Le déficit se creuse pour le mois de juin. Après une période de prix élevé, un retournement à la baisse sera possible en seconde partie d’été. En Nouvelle-Zélande, la perspective d’une récolte abondante de Braeburn s’éloigne.

Le déficit des fruits à noyau va se prolonger au-delà du mois de juin. En effet, les prévisions de récolte en Extremadure sont à revoir en nette baisse. Les pertes liées au gel sont supérieures aux premières estimations. Trois semaines de pluies et de gros écarts de températures ont assombri le tableau.

Récoltes négligeables

Après chutes et échaudure, il ne resterait qu’une petite demi-récolte en pêches et nectarines et un tiers en prunes. Les conséquences sur le marché se feront sentir entre le 10 juin et le 10 juillet, qui est la période de pleine production de ce secteur, et au-delà en prune. Même les rendements sur Angeleno, qui est la plus tardive et la plus productive des grandes variétés, seront négligeables.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su