Aller au contenu principal

Import : l’écart s’accroît avec l’Italie

La production française de fruits d’été continue à mieux se valoriser que celle des autres pays européens. L’écart de prix avec l’Italie est de deux à trois.

Dans le Nord de l’Italie, les prix des fruits d’été sont tirés vers le bas par les conditions climatiques. Depuis un mois, la région semble être l’épicentre européen des perturbations orageuses qui sont particulièrement virulentes cette année. En pêches et nectarines, il est plus difficile d’accrocher la clientèle, d’autant que les variétés précoces ont manqué de sucre. L’arrivée des grosses variétés comme Big Top en nectarine et Royal Glory en pêche s’accompagne d’une nouvelle érosion des prix.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su