Aller au contenu principal

ICOP : s’organiser pour prospérer

A l’occasion de l’ICOP organisée à Nantes, les OP européennes ont salué les progrès de structuration de la filière.

Les OP européennes ont tiré un bilan positif des vingt ans de l'Organisation commune des marchés (OCM). © RFL

Les organisations de producteurs (OP) de fruits et légumes étaient réunies à Nantes fin novembre pour l’ICOP, conférence internationale des OP, organisée cette année par l’Areflh et IDfel Val de Loire. Plus 150 personnes ont participé à la conférence, venant de 17 pays européens. Jean-Louis Moulon, président d’IDfel Val de Loire, voit l’OCM comme « un outil puissant de progrès éthique, économique et commercial »« L’OCM a beaucoup apporté en provoquant un changement de mentalité, considère François Lafitte, président de l’Association de gouvernance économique des fruits et légumes (Gefel). Elle nous a appris à nous passer des aides et nous a faits entrer dans une ère d’entreprenariat. Les OP sont beaucoup plus indépendantes aujourd’hui, en étant souvent propriétaires de leurs marques et structures commerciales ».

Les Associations d’OP sont à développer

Il existe environ 1 700 OP en Europe. « Un seuil critique d’organisation, qui sera difficile à augmenter, mais qui montre la réussite de la structuration de la production », analyse Luc Berlottier, responsable de l’unité produits horticoles à la Commission européenne. Le taux d’organisation est de 47 % en Europe, certains pays affichant des taux très élevés (presque 100 % en Belgique). En revanche, il n’existe qu’environ 60 Associations d’organisations de producteurs (AOP), dont plus des deux tiers sont en France (26) et en Italie (15). « C’est sur les AOP qu’il y a une marge de manœuvre en termes d’organisation », pointe le responsable européen. 

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.