Aller au contenu principal

Vers un nouveau réseau d’évaluation des variétés

Le CTIFL vise une refonte du réseau national d’évaluation des variétés et porte-greffes fruitiers pour 2020.

© RFL

Le CTIFL s’engage, et invite ses partenaires, à une refonte du dispositif national d’évaluation des variétés et porte-greffes fruitiers. Cette démarche « ouverte et co-construite, basée sur une analyse approfondie des besoins et des moyens mobilisables sera conduite en deux phases », précise son communiqué. D'abord, la consultation et l'expression des besoins des acteurs et porteurs d’enjeux. Ensuite, une négociation sur la base de scenarios.

A minima pour les 10 prochaines années

En effet, malgré plusieurs ajustements et des réflexions méthodologiques, la pérennité du dispositif n’étant plus assurée, il est apparu nécessaire d’engager un chantier de fond associant les différents partenaires et porteurs d’enjeux pour proposer un dispositif renouvelé et pérenne. « Si les objectifs généraux de la charte signée en 1998 restent toujours d’actualité, le contexte global a fortement évolué », mentionne le CTIFL. Selon le centre technique, « les financements publics dédiés se sont raréfiés, et les questions adressées au réseau se sont enrichies pour prendre en compte de nouvelles attentes de caractérisation des variétés et porte-greffes : répondre aux évolutions des attentes et préférences des consommateurs, la recherche de segments de valeur, l’adaptation aux changements climatiques et aux différents systèmes de production (agroécologie, agriculture biologique, réduction des intrants…) ». Partant du succès de la collaboration qui a permis la mise en place de la charte de 1998 et le fonctionnement du réseau jusqu’à aujourd’hui, l’ambition de la démarche est d’aboutir en 2020 à la formulation et la mise en œuvre du nouveau réseau d’évaluation des variétés et porte-greffes fruitiers a minima pour les dix prochaines années.

Un dispositif collectif

Depuis plus de 20 ans, le CTIFL assure la coordination du réseau national d’évaluation des variétés et porte-greffes fruitiers. Ce dispositif collectif, précurseur des partenariats public/privé, associe dans le cadre d’une charte, les producteurs de fruits représentés par la FNPF, les éditeurs - pépiniéristes à travers le CEP - les différentes familles de la filière via le CTIFL et la recherche publique avec l’Inra. Il est mis en œuvre par le réseau national d’expérimentation fruits et légumes (CTIFL et stations régionales d’expérimentation) et l’Inra.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su