Aller au contenu principal
Consommation

Pour les Français, le "végétal", c’est en premier lieu les légumes

Une étude montre que 41 % des consommateurs ont augmenté la part des produits végétaux dans leur alimentation ces deux dernières années.

© OCPop

Depuis 2011, l’Observatoire des cuisines populaires (OCPop) scrute les habitudes de consommation des Français au quotidien, dans le foyer ou à l’extérieur. Cet été, il s’est penché sur la place du végétal et les raisons qui motivent sa consommation à travers une étude exclusive Ifop/Lesieur “Le végétal dans l’alimentation des Français” *.

Cette dernière montre qu’en réponse spontanée, le végétal renvoie à un imaginaire très positif : les légumes sont les premiers cités (55 %), suivis par les fruits (28 %), la santé (19 %), la nature (15 %). Seuls 5 % des Français citent spontanément un élément négatif (fadeur, prix…). 95 % des interrogés déclarent consommer des produits végétaux et 41 % reconnaissent avoir augmenté leur consommation ces deux dernières années. 50 % disent vouloir le faire. Ces chiffres répondent à des motivations alimentaires profondes selon l’étude. En effet, 82 % citent la santé comme raison principale à l’augmentation de leur consommation (64 % pour l’équilibre alimentaire, 51 % pour l’apport en minéraux, 42 % pour “garder la ligne”) mais l’aspect plaisir est aussi cité par 72 % des personnes interrogées (46 % pour varier l’alimentation, 35 % parce que le végétal accompagne facilement tous les plats). La naturalité est aussi un thème fort : 30 % des personnes déclarant avoir accru leur consommation de produits végétaux au cours des deux dernières années l’ont fait parce que ces produits leur apparaissent comme “non transformés/plus naturels”. L’étude relève peu de freins à la consommation : goût (29 %), cherté (24 %), pesticides (21 %), difficulté de conservation (17 %).

* Étude online menée du 31 mars au 16 avril 2017 auprès de 1 001 personnes de 15 ans et plus.

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.