Aller au contenu principal
Bio

Les Mousquetaires entrent à 16 % au capital des Comptoirs de la Bio

© Les Comptoirs de la bio

Le groupement des Mousquetaires (Intermarché...) a pris une participation de 16 % au capital des Comptoirs de la bio, réseau de magasins (entre 500 et 1 000 m2) de produits biologiques (131 points de vente dans l’Hexagone, une dizaine au Portugal et un en Belgique). Le réseau a 5 ans et est en plein boom. « Nous avons ouverts 17 magasins adhérents en décembre et nous avons une cinquantaine de dossiers de demande d’ouverture bien avancées », déclare, à FLD, Philippe Bramedie, président et fondateur des Comptoirs de la Bio (également créateur de Vitafrais). L’enseigne est donc désormais présente sur quasiment toute la France et « bientôt à Paris » selon le président.

Cette prise de participation s’accompagne aussi de l’ouverture du réseau aux adhérents Les Mousquetaires : ces derniers, s’ils le souhaitent, pourront ouvrir un magasin Comptoirs de la Bio, à condition bien sûr de respecter la charte de l’enseigne. « On échangeait déjà avant ce partenariat, précise encore Philippe Bramedie à FLD, car notre ADN est proche dans la manière de faire vivre le réseau : nous sommes des chefs d’entreprise, indépendants. Il s’agit d’un rapprochement d’idées, de métier et de recherche sur le secteur du bio. » En résumé, « il s’agit d’un partenariat de connaissance métier et de puissance retail. Nous verrons plus tard si nous devons pousser le partenariat plus loin ».

Philippe Bramedie insiste sur le fait qu’il n’y aura pas de confusion dans les gammes de produits : « Les Comptoirs de la Bio reste les Comptoirs de la Bio, avec ses propres fournisseurs. »

Ce partenariat confirme la volonté de croissance et d’organisation des enseignes spécialistes de la bio (lire par exemple ici) et l’intérêt grandissant des enseignes alimentaires généralistes pour celle-ci : ouverture récente d’Auchan Bio (lire ici), déploiement à tour de bras de magasin Naturalia (Groupe Casino) ou encore possibilité envisagée d’ouvrir des magasins physiques Greenweez par Carrefour en plus des Carrefour Bio.

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.