Aller au contenu principal
Bio
Bio

La Vie Claire progresse plus vite que le marché du bio spécialisé

L’enseigne, qui a fêté ses 70 ans l’année dernière, revendique une bonne année 2018. Les fruits et légumes frais, en belle progression, sont un incontournable de son offre.

Brigitte Brunel Marmone, présidente du directoire de La Vie Claire. © Julia Commandeur - FLD

La Vie Claire, 2e enseigne spécialisée bio du marché, se targue d’une bonne année 2018. En conférence de presse le 19 février, Brigitte Brunel Marmone, présidente du Directoire, a annoncé un chiffre d’affaires de l’entreprise La Vie Claire de 215,5 M€ (+14 %). Il était de 98 M€ il y a quatre ans. Le chiffre d’affaires du réseau a, lui, atteint 300 M€, soit une progression de 12 % sur un an, là où le marché de la distribution bio spécialisée ne devrait être en croissance “que” de 8 %. En 2019, La Vie Claire ambitionne une croissance du chiffre d’affaires du réseau de +14 %. Pour comparaison, le développement du marché bio en grande distribution est de +20 % en 2018, ainsi qu’en 2017. « Depuis deux ans, la grande distribution progresse plus que les magasins spécialisés, confirme Brigitte Brunel Marmone. Le développement du bio se fait par l’accroissement de l’offre, qui est de +25 % et +26 % en GMS en 2017 et en 2018 ».

L’année a aussi été dynamique pour La Vie Claire en termes d’ouvertures de magasins, avec 56 créations (37 en franchise et 19 en succursale), contre 43 en 2017, pour 19 fermetures. L’enseigne comptait en fin d’année 353 magasins. Une cinquantaine d’ouvertures est prévue pour 2019 (dont une vingtaine en propre). A date, vingt magasins ont déjà été ouverts ou le seront d’ici avril.

« Nous voulons aussi continuer à développer notre marque propre, qui représente un tiers de l’offre en volume et quelque 1 900 produits. » Côté fruits et légumes, l’offre compte une centaine de fruits et légumes bio, fournis par la plate-forme située en région lyonnaise. « Et on pousse nos magasins à s’approvisionner en local chez les producteurs. Le contrat de franchise est de 80/20 : minimum 80 % des produits venant de la plate-forme ».

Les f & l frais ont représenté 16 000 t en 2018 et 20 % (en chiffre d’affaires) de l’ensemble de l’offre de l’enseigne. « Et il y a eu une belle progression. C’est un des rayons qui progresse le plus. Pourquoi ? Je pense que le consommateur s’y retrouve plus chez nous qu’en GMS, en termes d’origine, l’absence d’emballage… »

Brigitte Brunel Marmone : « Les fruits et légumes sont un des rayons qui progresse le plus ».

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su