Aller au contenu principal

CDDL : le plein de projets

Le Comité départemental de développement légumier suit de nombreux projets d’expérimentation en maraîchage et débute les projets BAAMOS et OBIOLEG en 2019.

Le CDDL a montré une très bonne efficacité de différentes bâches pour lutter par occultation contre les adventices. © CDDL

Le Comité départemental de développement légumier (CDDL) en Maine-et-Loire réalise des expérimentations en maraîchage au sein de l’ARELPAL. Des projets sont en cours avec quelques résultats en 2018 (voir encadré) et deux nouveaux projets viennent compléter le programme des expérimentations. « Le projet BAAMOS, dont le CDDL est chef de file, porte sur l’acquisition de références sur la fertilisation azotée des cultures légumières les plus importantes sur la région, ainsi que sur les cinétiques de libération des éléments fertilisants des matières organiques apportés au sol sur plusieurs cultures se succédant », mentionne Rosalie Dutertre – CDDL/CAPDL. L’objectif est de créer une grille permettant un pilotage fiable et raisonné de la fertilisation azotée, ainsi qu’une meilleure prise en compte d’un apport de matière organique à la culture mise en place, mais aussi aux suivantes.

Aide au choix de produits de biocontrôle

Le projet OBIOLEG est axé sur les solutions utilisables sur les principaux bioagresseurs de la région : Pythium, Phoma, agent responsable du mildiou, Rhizoctonia et Sclerotinia. Au travers d’enquêtes auprès des producteurs et d’essais d’efficacité de produits réalisés au laboratoire et sur le terrain, des outils seront développés permettant le suivi et la lutte des phytopathogènes présents sur les cultures. Un guide d’aide au choix et à l’utilisation de produits de biocontrôle et des préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) sera élaboré. « Le CDDL, étant partenaire, travaillera sur sclerotinia et mildiou en salade, sur mildiou en oignon et oïdium sur courges », précise la responsable de l’expérimentation. Tous les projets présentés sont financés par la Région Pays de la Loire. D’autres partenaires tels que le GDM, le CDDM, le CTIFL, la CAB travaillent également sur ces projets.

Les projets du CDDL en 2018

Admirons : recherche de solutions en AB pour la protection des cucurbitacées contre les pucerons et la protection de la pomme de terre contre le mildiou.

Atila : amélioration des pratiques de préparation du sol pour optimiser l’installation des cultures maraîchères en conditions difficiles.

Leg’eau : optimiser les pratiques d’irrigation pour faire face aux problématiques de gestion et de qualité de l’eau (asperge, salade, oignon, radis, topinambour, panais).

OMBRE : acquisition des références technico-économiques sur l’occultation dans la gestion de l’enherbement.

Reproleg : recherche de solutions efficaces en protection des légumes pour lutter contre les ravageurs émergents : Drosophila suzukii sur fruits rouges et la mineuse du poireau Phytomyza gymnostoma.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su