Aller au contenu principal
Île-de-France

Partenariat Rungis/AEV pour une offre en fruits et légumes locale et de qualité

Le partenariat entre le marché de gros et l’agence francilienne des espaces verts devrait permettre de développer des débouchés commerciaux aux produits régionaux.

L’Agence des espaces verts (AEV) d’Ile-de-France préserve des terres agricoles dans des zones de forte pression urbaine et industrielle. © AEV Ile de France

Le marché international de Rungis et l’Agence des espaces verts (AEV) d’Île-de-France ont signé, le 8 octobre, une convention de partenariat pour trois ans. Son objectif est double : d’une part, maintenir et développer l’agriculture francilienne en trouvant des débouchés commerciaux et, d’autre part ,renforcer la présence des produits franciliens de qualité sur le marché de gros rungissois. « Il est naturel pour l’agence de rechercher des synergies avec des acteurs clés de la commercialisation de produits alimentaires tels que le marché international de Rungis, analyse Anne Cabrit, présidente de l’AEV Île-de-France, car nous sommes convaincus que la création de convergences entre le foncier géré par l’AEV et les besoins identifiés par les professionnels du secteur en produits agricoles locaux de qualité constitue un levier pour la pérennisation de l’activité agricole francilienne. »

Rencontres grossistes fruits et légumes et producteurs

L’AEV d’Île-de-France est un acteur important de la préservation de l’agriculture régionale. Alors que la région a perdu près de 23 % de ses exploitations depuis 2010, l’AEV assure une veille sur 17 000 ha de terres agricoles et garantit le maintien de 2 300 ha agricoles en Île-de-France. L’essentiel de ces surfaces se situe dans la ceinture verte de la région, une zone où la pression immobilière, aussi bien urbaine qu’industrielle, est très forte.

À l’occasion de la signature officielle de la convention, un “agri dating” a été organisé. Six grossistes fruits et légumes rungissois (Agence Laparra, Butet, Desmettre, Dynamis, J. Colas et Puech Montana) ont rencontré plusieurs agriculteurs locataires des terres de l’AEV. Cette matinée d’échanges a permis d’établir de nouvelles pistes de travail, selon les exploitations, les attentes et les besoins de chacun : « Les rencontres avec les grossistes m’ont permis de mieux identifier la demande des consommateurs finaux et de réfléchir à une diversification de mon activité », a reconnu Xavier Dupuis, maraîcher bio installé aux Mureaux (Yvelines).

Grossistes fruits et légumes et producteurs ont échangé afin de mieux cerner les besoins de chacun.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su