Aller au contenu principal
Nouvelle-Aquitaine

Les pathologies mobilisent les groupes Dephy

© RFL

Des membres des groupes Dephy ferme de Lot-et-Garonne, de Corrèze et de la Vienne se sont rencontrés sur plusieurs exploitations légumières lot-et-garonnaises fin janvier. Producteurs et conseillers légumes étaient accompagnés de pathologistes de l’Inra ainsi que du responsable du laboratoire LDA33, de l’expert légumes du SRAL/DGAL et du technicien Fredon Aquitaine en charge du BSV pour discuter des problématiques sanitaires en cultures légumières d’hiver sous abri. « Avoir une photo ou un échantillon avec des symptômes ne suffit pas à identifier une maladie. La date d’apparition des symptômes, la répartition des plantes malades dans la parcelle, leur fréquence dans le temps… tous ces éléments donnent des indices sur l’origine de la maladie », indique Jonathan Gaudin, phytopathologiste à l’Inra de Bordeaux. « L’année a été plus calme au niveau sanitaire que l’an passé », note Cécile Delamarre, de la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne et ingénieure réseau Dephy ferme 47. Un constat sans doute lié aux conditions météorologiques.  L’automne-hiver 2017 a été très doux et pluvieux, ce qui a été favorable au développement des maladies, tandis que jusqu’à maintenant, la saison est plus sèche.

Un projet sur les métaux lourds

Des pourritures à botrytis et sclérotinia provoquant des pertes non négligeables, ont principalement été observées dans les exploitations de salade visitées. Chez un producteur de salades à Sainte-Bazeille, dans la vallée de la Garonne, les principaux problèmes de maladies ces dernières années ont été rencontrés en 2017 (brémia) et en 2015 (botrytis et sclérotinia sous abris, rhizoctonia en plein champ). Par ailleurs, Elise Vaud, du centre CTIFL de Lanxade, a présenté aux participants de la journée, le projet Equaveg, débuté en 2017, qui vise à mettre au point un capteur évaluant les capacités de transfert de métaux lourds (cadmium, plomb et cuivre) du sol vers les plantes. Un sujet d’importance, afin d’anticiper les questions sur la qualité sanitaire des légumes en termes de contamination par les métaux lourds, notamment le cadmium.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su