Aller au contenu principal
Bretagne

Le Gouessant développe la transformation des légumes

Le groupe coopératif Le Gouessant vient d’investir 3 M€ pour proposer une gamme de légumes frais cuits à destination des industries agroalimentaire et de la restauration hors foyer.

 

Environ 16 000 t de légumes devraient être commercialisés d’ici trois ans sous la marque Légum’party, en sachets de 7 kg pour les IAA et de 4 kg, voire moins, par la suite pour la RHD. © Le Gouessant

Le groupe coopératif breton Le Gouessant croit en l’avenir des légumes frais cuits prêts à l’emploi. Le Pôle alimentaire du groupe vient d’investir 3 M€ dans la montée en puissance de son unité de transformation de légumes basée à Lamballe (Côtes-d'Armor).

De 6 000 t de cubes de pommes de terre à 20 000 t d'autres légumes

« Il y a aujourd’hui une demande des industries agroalimentaires et de la restauration hors domicile pour des aliments plus transformés mais aussi plus sûrs et d’origine française », assure Patrick Aulard, directeur du Pôle alimentaire du groupe. Créée il y a dix ans, l’unité de transformation commercialisait jusqu’ici 6 000 t de cubes de pomme de terre frais et cuits auprès des IAA.

Les investissements réalisés ont permis d’augmenter la capacité de l’usine à 20 000 t et de transformer d’autres légumes. Une gamme de légumes (pommes de terre, carottes, navets, panais, patates douce…) blanchis, précuits et cuits est désormais proposée sous différentes présentations (cubes, lamelles, frites, quartiers, demi-légumes, légumes entiers).

Le marché visé est celui des industries agroalimentaires mais aussi désormais de la restauration commerciale et collective. Les pommes de terre sont produites en Bretagne par les adhérents de la coopérative. Les autres légumes seront cultivés principalement dans le Grand Ouest, par des producteurs de l’UCPT et du GPLM. Le reste sera acheté en France auprès de producteurs certifiés GlobalGap.

 

"Un goût de fait maison"

Après découpe, les légumes sont traités à la vapeur sans aucun additif ni pasteurisation haute température ni stérilisation puis conditionnés, process mis au point avec le Centre Culinaire Contemporain de Rennes et qui garantit les qualités organoleptiques des légumes.

« Nos avantages sont le goût proche du "fait maison" et une origine française garantie », assure Patrick Aulard. Environ 16 000 t de légumes devraient être commercialisés d’ici trois ans sous la marque Légum’party, en sachets de 7 kg pour les IAA et de 4 kg, voire moins, par la suite pour la RHD. Et le groupe n’exclut pas à l’avenir de s’intéresser également au marché de la grande distribution.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su